Connexion

Nous avons 376 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Les priorités de la sécurité routière

prevention securite routiere algerie 2016 scooter dz

Pour le mois de Ramadhan rien ne change pour les unités de la Gendarmerie nationale déployées sur les routes à Jijel. Mais leur mission s’imprègne de plus de vigilance pour atténuer l’ardeur au volant de ceux qui roulent à des vitesses inouïes.

«Une certaine vitesse dans la conduite est constatée le matin en partant au travail et le soir à l’heure du retour. Les gens sont souvent pressés de rejoindre à temps leur poste de travail et encore plus  pour arriver à l’heure du f tour.

C’est ce qu’il y a comme profil de conducteurs en ce mois de Ramadhan, à part ça, il n’y a pas une grande particularité dans notre mission par rapport aux autres jours de l’année», confie un sergent de la section de  sécurité routière au barrage fixe de Lachout, à quelques kilomètres à l’est de Jijel. Il est 18 h 30 en ce jour de lundi quand nous sommes arrivés au niveau de ce barrage.

Dressé en permanence pour assurer la sécurité routière en ce point névralgique connu pour son trafic dense au départ et à l’entrée du port de Djen Djen et en direction de Taher et Jijel, ce point revêt une autre importance pour le contrôle des usagers de la route à la recherche de gens suspects ou sous mandat d’arrêt.

Dans le bureau installé sur place, des listes de personnes fichées et recherchées sont accrochées à un tableau. Certaines sont recherchées pour leur implication dans des affaires de droit commun, d’autres le sont pour appartenance à des réseaux terroristes. Notre regard a surtout été attiré par deux figures de femmes recherchées pour apologie du terrorisme et appartenance à groupe armé.

Outre le fait de contrôler les usagers de la route pour des infractions au Code de la route, la mission des gendarmes dans ce barrage est d’identifier éventuellement ces personnes. En mission d’accompagner la presse dans une sortie de promotion des actions de la Gendarmerie nationale sur les routes en ce mois de jeûne, le lieutenant-colonel Laâbabsa Miloud donne ses ordres et oriente ses éléments.

Chef d’état-major au groupement territorial de la Gendarmerie nationale, il fait montre de beaucoup d’amabilité envers ses éléments. Une fois notre mission achevée dans ce barrage, il nous fait signe de prendre la route en direction de Sidi Abdelaziz. Mais non loin de là, il ordonne à ses éléments de s’arrêter encore. «C’est le radar, il est placé ici», nous informe-t-il.

Si des conducteurs en dépassement de vitesse sont flashés, ils seront interceptés au prochain barrage. Après le repas du f’tour pris à l’auberge des jeunes de Sidi Abdelaziz, une autre sortie sur terrain est programmée pour la nuit. Cette fois, c’est au niveau du carrefour d’entrée à la plage de ce village que des gendarmes dressent leur barrage.

Ils seront là pour veiller à la régulation de la circulation en cette soirée animée du Ramadhan. Entre contrôle d’usage et signe aux conducteurs de s’arrêter ou d’avancer pour fluidifier la circulation en ce point qui connaît son pic d’encombrement lors des nuits effervescentes de la saison estivale, les éléments de la gendarmerie continuent d’assurer leur mission sous l’œil vigilant de leur chef d’ état-major, qui s’affaire en même temps à donner des explications aux journalistes qui l’accompagnent.

Ainsi s’est achevée cette sortie, où nous avons été en contact avec des gendarmes chargés de maintenir l’ordre et la sécurité sur les routes. Des gendarmes qui détec-tent souvent, et de loin, le profil de chauf-fards dangereux ou éveillent même des conducteurs qui somnolent à leur volant.                                        

Amor Z.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.