JIJEL: Destination touristique privilégiée des Algériens...

36326949 1999810036726953 4724660211116146688 n

Bonjour. Bonjour. Il est presque 03:00 du matin, quelle chaleur ! Il a fait 30 degrés et 36 durant les jours à venir.

La petite brise matinale qui nous arrive du rivage, est complètement absente, laissant place au vent du sud, qui nous torture. 

À chaque début de saison estivale, nous assistons à une large désinformation de toutes les chaines de TV, presse écrite., et, surtout les réseaux sociaux, tout en essayant de salir la bonne image de cette wilaya...

Au lieu de s'intéresser sur les problèmes, quotidiens de nos concitoyens, pour ne pas compromettre le développement de cette wilaya qui souffre le martyrs, ils s'acharnent sur cette histoire du short.

Nous avons démontré à ce journal, que c'était le contraire, et, cette affaire a laissée ses traces grace à jijel.info… Maintenant c'est au tour, de liberté, un journal, pourtant que nous avons aimé, et respecté…

Il écris dans son radar: "…Une wilaya qui “s’ouvre” au tourisme. On ne sert pas les femmes dans les cafés à Jijel. Par : Rubrique Radar

On savait la réputation “conservatrice” de la wilaya de Jijel. Mais trop, c’est trop !

Puisque j'habitais au bord du rivage, je connaissais bien cette vieille histoire, qui ne date pas de nos jours.

À une ancienne époque, il y avait deux grandes plaques, à la sorties des plages. La première aux eucalyptus et la seconde Aad El-ain di Tafra allah yarhamha... Sur ces plaques est écris:
"Il est strictement interdit de circuler en maillot de plage au village" Et, c'était une coutume dans ce village hospitalier.

L'erreur qu'avait fait la mairie d'El Aouana, c'est de bien préciser : maillot de la nage ou bekenet, car, moi personnellement, le short long ne me quitte pas pendant tout l'été, même en mosquée...

Ghaytou ou à zidou ghaytou, car notre chère wilaya de Jijel , en générale, et, El-Aouana avec sa côte de saphir en particulier, est l'une des destinations touristiques privilégiées du pays... Allez bonne journée.

 

MedSouilah