Aokas : Un estivant sauvagement assassiné par des parkingeurs

hhhg

Oh mon dieu, j'apprends à l'instant de nos confrères de Béjaia info, que l'homme qui a été sauvagement tabassé par un parkingueur informel à Aokas est décédé .

A cause de 200 DA, le jeune Aissa Z.,36 ans, originaire de oued souf, est venu passé quelques jours au bord de l'eau, pour revenir dans un cercueil....

TRÈS TRISTE. Nous présentons nos sincères condoléances à toute la famille du défunt...
Inna lillahi oua inna illayhi rajioune.😥

Selon toujours nos confrères de Béjaia et le journal El-watan, le pauvre homme, qui passe ses vacances à Béjaïa en famille, comme de très nombreux autres estivants affluant des wilayas du pays, a légitimement refusé de payer les 200 DA qu’a exigés de lui un gardien de parking. Son refus, tout à fait justifié, n’a pas été du goût du maître autoproclamé des lieux et une altercation verbale a vite éclaté.

Le gardien de parking, secondé par des acolytes, comme partout ailleurs où les squatteurs s’organisent en équipe, s’est saisi d’une barre de fer et s’est acharné sur le pauvre homme, lui brisant deux vertèbres et le blessant gravement à la tête. Z. A. a été évacué dans un état comateux vers l’hôpital Khellil Amrane de Béjaïa, où il a été admis en réanimation... Hélas, nous apprenons à l'instant que la victime n'a pu tenir, et décède...