Connexion

Nous avons 426 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Jijel : Des fissures bloquent des projets de gaz

Le projet d’alimentation en gaz naturel de la cité Tassift, à Taher, a été bloqué pour des raisons liées aux fissures apparues à la base de certains blocs d’habitation.

Et pourtant, une partie de cette cité a été branchée au réseau de gaz, sauf que pour ces blocs, la finalisation de cette opération a été remise à plus tard. «Toutes les installations ont été réalisées, on n’a plus que les compteurs qui manquent pour la mise en marche du gaz», soutient-on dans cette cité, où les habitants concernés ont été surpris par ce revirement.

 tasss

On apprend cependant que par mesure de sécurité, le maître de l’ouvrage du projet, en l’occurrence la Direction de distribution (DD) de la wilaya de Jijel, a pris le soin de surseoir au branchement des blocs concernés. «Il y a des fissures, c’est un risque à prendre si on branche ces blocs au réseau de gaz. Par conséquent, on a demandé l’avis des services techniques concernés et c’est à la faveur de leur conclusion que l’opération est menée», explique le directeur de la DD.

En tout état de cause, les services de l’OPGI, de l’urbanisme et du CTC sont appelés à donner leurs avis sur ce problème, qui risque de priver les habitants des 100 logements LSP de cette cité du gaz naturel, en raison de ces fissures. Il faut rappeler que c’est en été 2015, lors d’une visite de l’ex-wali, Larbi Merzoug, dans cette cité, que cette affaire a été soulevée à ce responsable, lorsqu’il a été approché par des habitants qui lui ont font part de ces fissures qui menacent l’intégrité des blocs qu’ils habitent.

Depuis, aucune suite n’a été donnée à cette affaire, jusqu’au lancement des travaux d’alimentation en gaz de cette cité qui a fait resurgir ce grave problème qui empoisonne la vie des habitants de ces blocs. Il convient de rappeler, par ailleurs, qu’un même projet d’alimentation en gaz naturel de la cité de Tabriht, à El Milia, a été purement et simplement annulé pour les mêmes raisons, lorsque les graves fissures apparues sur des blocs d’habitation ont poussé les responsables concernés à surseoir à cette opération.

Plusieurs blocs ont carrément été évacués, pendant que d’autres demeurent toujours exposés au risque d’effondrement dans une cité menacée plus que jamais par un sol sans cesse instable et en mouvement.

 Avec Amor Z.
 
Lire également: Taher: Risque d'effondrement à la cité de 100 logements de Tassift.

 http://www.jijel.info/index.php/local/6206-taher-risque-d-effondrement-a-la-cite-de-100-logements-de-tassift

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.