Connexion

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Une nuit cauchemardesque à Jijel...

49213493 2352016168173003 6662547062774562816 n

Bonjour. Nous nous sommes réveillé aux environs de 4 heures du matin, après un long cauchemar.

L'année 2019 avait commencé avec la violence à Jijel, durant et après la rencontre de coupe, opposant le CRVMJ et le MCA, où des dizaines de blessés ont été enregistrés parmi les jeunes et les policiers.
Plusieurs édifices ont été également endommagés dans le stade et dans la ville, à commencer par village Mustapha, le front de mer, la poste, direction pêche etc...

La question qu'il faut se poser, pourquoi cette violence dans tous les stades Algériens, encore plus graves qu'à Jijel...?

Ce phénomène a pris, ces dernières années, une ampleur telle qu’il devient très urgent de s’y pencher sérieusement.

Presque à chaque rencontre, on entend parler d’actes de violence et de vandalisme avec parfois des excès qui dépassent l’imaginaire, comme les cas de Cne entre le MCA et la JSK ou encore Bordj B., le 5 juillet également, le match à Sétif contre la JSK, celui de Bejaia contre Setif ou encore, les graves incidents de Skikda, à Alger du côté de Kouba contre El-Harrach, à Sidi Belabas contre le CABBA, a été suivi par des actes de vandalisme, à Tizi Ouzou contre le CRB et avant hier à Lakhdaria contre le CSC...

Qui pourra nous expliquer, quelles sont les causes qui poussent ces jeunes supporteurs à faire la violence dans les stades ? 
Et, enfin quelles sont les solutions ?

- La mauvaise gestion des clubs, notamment les plus démunies, la tricherie, les problèmes sociaux, le chômage, le grand manque des moyens de loisirs, sans oublier bien sur l’impuissance de la FAF et la LFP à faire face au phénomène, sont les principales causes de cette extériorisation du désarroi de cette jeunesse, ce phénomène que les psychologues connaissent parfaitement.

- Nos amis psychologues et sociologues, doivent nous proposer des solutions adéquates, afin de mettre fin à cette violence...

Comme disait un grand philosophe, médecin, scientifique et théologien: 
L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence.

Voilà l'équation de ce grand génie, que vous avez certainement connu, Ibn Roshd, qui est aussi grand Mathématicien...

Allez passez une bonne journée, en essayant de résoudre l'équation...Nuages avec pluies faibles

 

49236527 2352016281506325 2727414330151665664 n

49248398 2349970768377543 3619597582923202560 n

49273044 2352016118173008 7423166873040060416 n

49450535 2352016221506331 3024536418182496256 n

49897659 2352016321506321 3462890048951681024 n

MedSouilah
www.jijel.info

 

Commentaires   

TEBBOUB
# TEBBOUB 02-01-2019 12:45
La violence est partout. Ya pas que à jijel. Mais j aurrai aimé que la scène se déroule sous un slogant. par rapport à la marginalisation de notre ville. Por. Aéroport. Autoroute. Réseau. Infrastructures. Hôtel et et et......
Foughali
# Foughali 05-01-2019 09:07
Salut
La réponse : suivre l'exemple des gilets jaunes francais....
On le voit, c'est un mouvement qui se propage dans plusieurs pays occidentaux et européens ...
L'idéal, c'est de manifester dans le calme avec des demandes précises.....
Je ne pense pas que la violence soit une solution.

Bonne journée
saladin
# saladin 02-01-2019 11:01
La violence des jeunes, dans les stades est, à mon humble avis, une manière d’exprimer leur ras-le-bol, des marasmes qu’ils vivent.
Le chômage et la mal vie sont certainement les principales causes.
On ne nait pas violent, mais on risque de le devenir.
C’est la raison pour laquelle, ceux qui sont censés gérer la cité doivent se pencher sérieusement, pour résoudre tous les problèmes des jeunes.
Ce qui est certain, ce n’est pas en augmentant le nombre des agents, des forces de sécurité, que la situation va s’améliorer.
Cela dit, rien ne justifient le saccage des biens publics…

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.