CRISE DU SABLE à JIJEL : De la nécessité de rouvrir la sablière de Oued Z’ho

La crise du sable qui sévit dans la wilaya de Jijel n’en finit toujours pas d’avoir des retombées négatives sur les chantiers de réalisation de nombreux projets.

Les pénuries de cette matière poussent de nombreuses entreprises à se rabattre sur le marché noir pour s’approvisionner en sable, illégalement pillé du littoral.

C’est d’ailleurs le fléau qui accapare le plus d’efforts des services de la gendarmerie nationale, lesquels luttent de jour comme de nuit contre ce pillage sans parvenir à l’endiguer. Lors de la dernière session de l’APW, un élu a soulevé ce problème qui ne trouve pas de solution depuis déjà un certain temps. 

De l’intervention du wali, on apprend qu’une commission venue d’Alger s’est  déplacée au mois de décembre dernier à Jijel pour étudier avec les responsables de la wilaya l’éventuelle réouverture de la sablière de Oued Z’hor. Les avis ont d’ailleurs été unanimes pour demander la remise en service de cette dune, située à l’extrême nord-est de la wilaya de Jijel, tout juste à la limite des frontières administratives avec la wilaya de Skikda.

Certains avis ont fait part de l’impérative nécessité de sa réouverture pour mettre un terme au trafic à grande échelle du sable. Il est admis que ce trafic a été rendu possible par la grande demande que connait cette matière pour la réalisation des différents projets de développement dans la wilaya de Jijel. Selon le wali, ladite réunion a permis de mesurer l’ampleur du problème, non sans faire part de son optimisme de voir cette sablière ouverte de nouveau.
 

Adam S.