Connexion

Nous avons 760 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

jijel / Taher la foire de la discorde

 Une dizaine de commerçants  de la commune de TAHER   ont protesté hier matin devant le siège du maire de  ladite commune  contre l’octroi d’une autorisation pour la tenue d’une foire commerciale dans une  tente géante  à l’entre ouest de la ville . En effet les commerçants frondeurs contestent vivement la tenue de cette manifestation   économique car ils estiment quelle porte un sérieux coup  à  l’activité commerciale au niveau du centre ville .Pour sa part les services de la commune affirment qu’ils agissent dans un cadre légale  et ils ont le droit d’avoir recettes. 

ils ajoutent par ailleurs qu’ils ont l’ habilité  d’octroyer  deux  autorisations en l’espace d’une année selon certaines sources locales, les services de la commune ont  constitué une commission intersectoriel  dont la mission est de  d’examiner  si cet opérateur a respecté  les conditions  de conformité  de ce genre d’activité .De son coté le gérant de cette foire  a indiqué que la dite commission a émis des réserves concernant certaines conditions et que l’ouverture de ladite foire  aura lieu demain mardi après la levée de réserves.

Bouhali Med Cherif

Commentaires   

NoureddineBousdira
# NoureddineBousdira 06-04-2015 23:35
C'est drôle.C'est exactement ce qui s'est passé à Jijel à la suite des remarques et des doléances déposées auprès du PAPC de Jijel s'agissant de la prochaine quinzaine commerciale qui ouvrira ses portes ces jours-çi

LeP/APc avait donné suite à leurs doléances en les assurant que des espaces étaient largements prévus à tout soumissionnaire local parmi les commerçants de la ville, au même titre que ceux venant des wilayas limitrophes.

Encore heureux que, du coup, nécessité faisant loi, les gens de la ville commencent à réagir devant ce qu'ils constatent de leur espace commercial grignoté par des gens audacieux et assez entreprenant devant ce que ces derniers avaient constatés de la légendaire léthargie des jwajlas dans ce domaine, entre autre envahissement de la ville et de ses espaces publiques...

Serait-ce la fin de cette léthargie par une prise de conscience de ce que les citadins sentent d'un resserement et d'un étranglement les metttant au pied du mur ?

Espérons-le pour le moins !

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.