Connexion

Nous avons 258 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Plus de 812.000 élèves passent mercredi l'examen de fin de cycle primaire

examen

ALGER - Plus de 812.000 élèves sur l'ensemble du territoire national passeront mercredi les épreuves de l'examen de fin de cycle primaire 2018/2019 dans trois matières principales, à savoir la langue arabe, les mathématiques et la langue française.

Le ministère de l'Education nationale a indiqué que le nombre de candidats à ces épreuves s'élevait à 812.655 candidats dont 417.679 garçons (51.40%) et 394.976 filles (48.60%), soit une hausse de près de 2% par rapport à l'année passée où un total de 797.812 candidat a été recensé à cet examen.

Selon le planning des examens, les élèves passeront les épreuves de langue arabe et de mathématiques dans la matinée et celle de langue française dans l'après-midi.

 

Le ministère de l'Education avait décidé, depuis trois ans, d'organiser ces examens au sein des établissements respectifs des élèves pour leur éviter les déplacements.

Cette mesure vise la préservation de la stabilité psychique des jeunes candidats. En revanche, les enseignants qui encadrent cette opération seront transférés vers d'autres centres dans d'autres établissements.

En outre, la possibilité d’organiser une session de rattrapage pour cette épreuve a été écartée car les moyennes des examens trimestriels seront comptabilisées en ce qui concerne les élèves qui n’obtiendront pas la moyenne de 5 sur 10, requise pour le passage.

Il est à noter que les résultats seront annoncés vers le 16 juin, selon le premier responsable du secteur.

Pour sa part, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mobilisé 62.714 policiers à travers le territoire national en vue de veiller à la sécurisation de 11.937 centres d’examens de fin d’année pour les trois cycles (primaire-moyen-secondaire).

Le Commandement de la Gendarmerie nationale (GN) a, de son côté, mis en place un plan de sécurisation des différentes phases du déroulement des épreuves de fin de cycles primaire et moyen du 9 au 11 juin, et du baccalauréat du 16 au 20 juin à travers les 48 wilayas.

 aps

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.