TRAFIQUANTS DE CARTOUCHES DE FUSILS DE CHASSE: Une bande de 3 malfaiteurs démantelée

La bande  dont trois  éléments sont désormais aux arrêts, s’adonnait également au commerce des fusils de chasse. Les éléments de la police judiciaire de Jijel  ont réussi, la semaine dernière, à démanteler un groupe de malfaiteurs, impliqués dans une affaire de détention et commercialisation d’armes à feu et fabrication de munitions sans autorisation, au niveau des hauteurs de la  ville de Jijel. apprends- on de sources sûres. Une enquête a été ouverte suite à des renseignements parvenus aux policiers de la sûreté de wilaya de Jijel, ce qui a conduit à l’arrestation, en flagrant délit, du suspect principal, un repris de justice. « Il a été surpris en train de charger des cartouches dans un atelier aménagé dans son propre domicile. C’est en fait un individu connu des services de sécurité. Il a même été arrêté pour une affaire similaire. Mais voilà, en sortant il a récidivé », a-t-il précisé.

Au total, trois individus, âgés entre 37 et 60 ans, ont été interpellés dans cette affaire ; tous originaires de Jijel. Cette opération s’est également soldée par la saisie trois fusils de chasse ainsi que sur une importante quantité de munitions, à savoir cartouches de calibre 12 et 16 mm, capsules, poudre noire et divers équipements. Il s’agit d’une association de malfaiteurs très dangereux, spécialisée dans la commercialisation et la fabrication de cartouches de fusils de chasse. Leur arrestation vient suite à une enquête menée dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, dans la région. L’activité de ce réseau s’étend de Jijel jusqu’à la wilaya de Mila. De plus, il n’est pas seulement question de balles de fusils de chasse, mais également de balles d’armes automatiques, notamment Kalachnikov. Mais celles-ci n’ont pas été fabriquées par eux car ils n’en possèdent pas la technique de fabrication. L’enquête est toujours en cours, notamment concernant l’éventuelle existence d’extensions de compétences hors wilaya. Présentés devant le procureur de la République, il on été placés en détention provisoire pour fabrication  et commercialisation d’armes illegales.odejjijel.org

L’Est Républicain 20/01/2015 Par  M. Bouchama