Jijel se prépare à la saison estivale Un défi : bien accueillir les estivants

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En prévision de la manifestation « Constantine, capitale de la culture arabe 2015 », un cordon sécuritaire complémentaire sera mis en place dans les wilayas d’Annaba, Skikda, Jijel et El Tarf.

« Le plan spécial « Constantine, capitale de la culture arabe » va s’étendre sur toute la durée de la manifestation. Il s’agit d’assurer protection et sécurité aux invités étrangers lors de leurs déplacements dans ces wilayas », a précisé le responsable de la communication à la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Abdelhamid Kerroud. Aussi, le dispositif sécuritaire au niveau des sites touristiques, des lieux publics et des plages, mis en place durant les week-ends, a été renforcé, a-t-on constaté sur place.

 Concernant la saison estivale, les commissions sécuritaires de ces wilayas viennent de finaliser les préparatifs. Cette année, les travaux d’entretien des plages et des sites d’accueil ont commencé très tôt. « C’est l’une des recommandations du commandement de la Gendarmerie nationale », a signalé l’officier supérieur. C’est dans ce sens que les responsables des services de sécurité de la wilaya de Jijel ont prévu le renforcement du dispositif sécuritaire en prévision de l’afflux des estivants.

La grotte merveilleuse de Dar El Oued fermée
A Jijel, la situation sécuritaire s’est nettement améliorée. Les flux sur les plages, les forêts et les lieux publics renseignent sur la stabilité progressive dans cette wilaya. 15h30. La plage de Dar El Oued, à l’entrée de la ville de Ziama Mansouria, connaît déjà l’affluence de nombreuses familles venues des wilayas limitrophes, notamment de Bejaïa et Constantine. La plage est traversée par un petit oued, offrant aux visiteurs un bain de fraîcheur en cette journée de printemps. Ici, le visiteur a aussi l’opportunité de découvrir les grottes merveilleuses de Dar El Oued, mais malheureusement elles sont fermées sur décision de l’APC. « Elles sont ouvertes aux visiteurs durant la saison estivale seulement », a déploré un citoyen habitué des lieux. La grotte a été découverte en 1917 lors des travaux de l’ouverture du tronçon routier Jijel-Bejaïa. A l’intérieur, la température ne dépasse jamais les 18 degrés. « C’est un vrai musée naturel », enchaîne notre interlocuteur. D’autres familles, venues de Constantine, Batna et Bejaïa, sont attirées par la plage. « C’est calme et sécurisé », a assuré une Constantinoise qui n’a pas hésité à y planter un parasol et une table. Des gendarmes appuyés par des SSI assuraient la sécurité des lieux. « Un dispositif sécuritaire est mis en place durant les week-ends et les vacances scolaires pour faciliter la circulation routière et sécuriser le site », a précisé le chef de la brigade territoriale de Ziama Mansouria, Mohamed Krattar.

Un seul hôtel dans une commune touristique par excellence
La commune, qui abrite une population de plus de 100.000 habitants, reçoit plus de un million d’estivants passagers, selon son P/APC. Toutefois, les infrastructures hôtelières font cruellement défaut. D’ailleurs, la wilaya ne compte aucun établissement hôtelier classé. A Ziama Mansouria, un seul hôtel existe. Et même la formule « hébergement chez l’habitant » n’a pas été une réussite selon un responsable de la Direction de wilaya du tourisme et de l’artisanat. Et pour cause, « un petit appartement situé loin des plages et parfois isolé est loué entre 5.000 et 8.000 DA la nuitée », regrette un estivant de Batna. A quelques kilomètres de Ziama Mansouria, on trouve le parc animalier Kissir d’El Aouna. Ce lieu d’attraction est devenu, ces dernières années, selon des citoyens, la destination des estivants. « Le nombre de visiteurs atteint 25.000 par jour en été », a précisé la directrice du parc, Hassiba Benhious. C’est un « un projet citoyen » dont l’objectif est de préserver l’environnement tant par sa valeur éducative que touristique. A 18h, le lieu grouillait encore de monde. Pas moins de quarante-cinq espèces, locales et exotiques, y sont hébergées. Des aires de pique-nique et de jeux pour enfants, ainsi que des lieux de restauration sont également mis à la disposition des visiteurs. « On vient chaque week-end durant les vacances et la saison estivale dans ce parc magnifique », ont confié des visiteurs.

La vie revient aux mechtas désertées
Le parc ferme ses portes à 19h. Des visiteurs, dont la plupart sont venus de Bejaïa et Constantine, rentrent chez eux par route. Dans les années 1990, cela aurait été qualifié d’aventure périlleuse. « Plusieurs axes routiers étaient coupés à la circulation à cause des faux barrages notamment sur la route reliant Jijel à Bejaïa ou Constantine. Circuler après 16h, c’était une aventure », se souvient ce chauffeur de taxi. Le retour de la sécurité a encouragé les populations qui ont quitté leurs hameaux à y retourner. Des familles des mechtas de Tighladene, Gueroua, Aouaâsna, Adjemani, Ouled Bourenane et Lalouaoucha se sont réinstallées dans ces localités montagneuses notamment suite à l’ouverture de deux brigades territoriales de la GN à Iraguen et Selma en 2012 et 2013. Trois nouvelles brigades sont en cours de réalisation à Ouled Asker, Bordj Taher et Ouled Yahia, a annoncé, hier, le commandant du groupement territorial de la GN de Jijel, le lieutenant-colonel Hocine Aouiz, ajoutant que le taux de couverture sécuritaire est de 89,28%. Mais beaucoup reste à faire et à construire dans une région accusant un énorme retard à tous les niveaux. odejjijel.org

Horizons 13/04/2015 Par N. B.

 

 

Commentaires   

igilgilli
# igilgilli 13-04-2015 18:32
Citer :
ZIAMA : Un seul hôtel dans une commune touristique par excellence
Un seul Hotel...
Pour bien accueillir les estivants!!!!!!!!!!!!!!!!

Et ils osent parler de ville tourisque.
Signaler à l’administrateur

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion

Nous avons 266 invités et aucun membre en ligne

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Prévisions Météo

Espace pub: TOUR BENZIADA " Avancement des travaux"

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

Le projet Bellara,
Donnez votre avis

  • Sans évoquer la date du 4 juillet, Gaid Salah revient sur la nécessité de la tenue de l'élection présidentielle
    saladin saladin 21.05.2019 09:27
    "Les décideurs " semblent ne pas attribuer de l’importance, à l’appel majeur, de la majorité populaire ...

    Lire la suite...

     
  • Direct d'Alger... Les étudiants célèbrent leur journée nationale à leur manière.
    saladin saladin 20.05.2019 15:22
    " … Effectivement, avec un diplôme en plus, nous ne ferons pas de meilleurs cadavres ! A quoi donc ...

    Lire la suite...

     
  • Ce n'est qu'un avis.
    saladin saladin 18.05.2019 13:59
    La solution était connue dés les premiers vendredis, des marche pacifiques, de la majorité du PEUPLE ...

    Lire la suite...

     
  • jijel.info - QUAND LES JEUNES JIJELLIENS S'EN MÊLENT.
    saladin saladin 18.05.2019 09:43
    GRAND BRAVO les jeunes ! Là est le bon signe d’une société qui évolue, vers ce qu’il y a de meilleur...

    Lire la suite...

     
  • JIJEL / VENDREDI 13: UNE JOURNÉE JOYEUSE
    saladin saladin 17.05.2019 18:23
    Les algériennes et les algériens, à travers tout le pays, pour le 13e vendredi consécutif, sont sortis ...

    Lire la suite...

     
  • Ramadhan 1 : les prix des produits alimentaires flambent.
    christine hamad christine hamad 16.05.2019 06:53
    Hahahaha, Et on va manger quoi pour le ftour???? Oui, rani saima, pas de boycott des commerçants ...

    Lire la suite...

     
  • Ramadhan 1 : les prix des produits alimentaires flambent.
    Foughali Foughali 15.05.2019 16:04
    Saluuuut Ouakila raki saÏma? J'ai dit de boycotter les commercants, pas le ramadan.... Wake up! saha ...

    Lire la suite...

     
  • Jijel au XIXe siècle … Autour d’une gravure rare
    christine hamad christine hamad 13.05.2019 07:17
    Une très belle gravure!!

    Lire la suite...

     
  • RAMADANESQUE. LE HIRAK ALGERIEN " NE JEÛNE PAS"
    saladin saladin 11.05.2019 11:56
    Tous ceux qui ont misé sur l’essoufflement, du PEUPLE, en ce mois sacré du Ramadhan, doivent revoir leurs ...

    Lire la suite...

     
  • RAMADANESQUE. LE HIRAK ALGERIEN " NE JEÛNE PAS"
    MedSouilah MedSouilah 11.05.2019 11:48
    Iftar à Tlemcen après la manif du vendredi.

    Lire la suite...

     
  • Ramadhan 1 : les prix des produits alimentaires flambent.
    christine hamad christine hamad 11.05.2019 07:53
    Saha ftourkoum, Un boycott du ramadan est in bonne idée! Ramadan mbarak!!

    Lire la suite...

     
  • Ramadhan 1 : les prix des produits alimentaires flambent.
    Foughali Foughali 10.05.2019 07:52
    Salut Christine Tu as raison....c’était la même chose dans les années 60/70... Pour régler ce problème ...

    Lire la suite...

     
  • Louisa Hanoune, convoquée par le tribunal militaire de Blida
    MedSouilah MedSouilah 09.05.2019 19:32
    Placée sous mandat de dépôt à Blida, Louisa Hanoune a été incarcérée dans une « prison civile », selon ...

    Lire la suite...

     
  • Nuit du doute
    christine hamad christine hamad 07.05.2019 06:51
    Ramadan mbarak a tout le monde inch'allah !!

    Lire la suite...

     
  • Ramadhan 1 : les prix des produits alimentaires flambent.
    christine hamad christine hamad 07.05.2019 06:50
    Ici a Alger c'est la meme chose!! Pour les commerçants, ramadan est le mois de profit !! Ramadan ...

    Lire la suite...

     
  • Ramadhan 1 : les prix des produits alimentaires flambent.
    saladin saladin 06.05.2019 14:16
    إن الله لا يغير ما بقوم حتى يغيروا ما بأنفسهم "Dieu ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les ...

    Lire la suite...

     
  • Nuit du doute
    saladin saladin 06.05.2019 14:00
    Ramadhan Kareem à tous . Que Dieu accepte le jeûne et les prières de tous les musulmans. Paix et ...

    Lire la suite...