Connexion

Nous avons 906 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Des enseignants en formation contre les dangers en milieu scolaire

Ce programme de formation prévoit aussi la planification d’un exercice de simulation, afin que les responsables puissent gérer des situations réelles d’incidents avant l’arrivée des secours.

La direction de la Protection civile a organisé, dimanche au lycée El-Kendy, au centre-ville de Jijel, une journée de sensibilisation au profit des cadres des établissements des trois cycles scolaires. Cette journée, organisée sous le slogan “la prévention et la sensibilisation contre les grands dangers dans le milieu scolaire”, a vu la participation d’un nombre important d’officiers et cadres du secteur de l’éducation. 

Selon le lieutenant Nassim Bernaoui, chargé de la communication à la direction générale de la Protection civile à Alger, cette journée intervient à la suite d’une convention signée dernièrement entre le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et le ministère de l’éducation. Cette convention vise à former des cadres de l’éducation (enseignants, instituteurs, surveillants, inspecteurs et directeurs) en leur donnant des cours de secourisme pour parer à d’éventuels dangers dans le milieu scolaire. “Notre but est de faire comprendre aux apprenants que, lors d’un incident, chacun est responsable à son niveau, à commencer par le gardien, les professeurs, les surveillants… Nous voulons introduire une culture de prévention aux générations à venir, car les directeurs et les enseignants vont transmettre ces informations aux élèves qui, à leur tour, vont les transmettre à leurs familles et amis”, dira l’officier. Ce programme de formation prévoit aussi la planification d’un exercice de simulation, afin que les responsables puissent gérer des situations réelles d’incidents avant l’arrivée des secours. “Les cadres de l’éducation auront la chance de bénéficier de cette nouvelle méthode d’origine japonaise, pour qu’ils puissent faire face aux divers dangers, notamment les séismes et les incendies”, précisera le chargé de la communication de la direction générale de la Protection civile.odejjijel.org

Liberté 15/04/2015 Par Mouloud SAOU

 

 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.