Connexion

Nous avons 1328 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Précieux souvenirs. Les belles choses de la vie.

95731051 3662416450466295 2049008281355026432 n

Voici deux belles images qui ne laissent pas insensible les nostalgiques...

Les Jijelliens l'ont surnommé, la piscine, l'autre image est de Cavallo, sur la plage, en plein ramadhan d'été...

C'était en début des années 70...

C'était l'âge des copains, de la jeunesse jijellienne, insolente et insouciante qui criait sa joie de vivre.

Nous vous dédions encore une fois cette pensée nostalgique, et ces belles années d'insouciance... ! Un grand salut à tous nos amis qui nous ont écris, ici à Jijel, Alger, Paris, Canada, Londres...!

- En plus du sable d'or de Cavallo, je me souviens aussi, des virées au port, prendre une pizza chez Da Alloul, de la citadelle, de la jetée, de l'histoire de Djidjelli...

- Je me souviens de ces arbres, ce parfum des platanes qui nous accompagne jusqu'aux rochers des plages, et dans la montagne.

- Je me souviens du temps qui passe.
- Je me souviens des rencontres amicales au stade, au bord de mer.
- Je me souviens des soirées d'étude, de blagues, de rèves.
- Je me souviens aussi des vacances, des ballades sur les rochers.
- Je me souviens surtout du bruit des vagues qui se brisent, et qui nous offrent sérénité dans l'âme .
- Je me souviens des plongeons aux pieds nus, des passionnés du vélo au bord de mer.
- Je me souviens de cette musique d'été, de l'enfance, de notre innocence.
- Je me souviens de notre ami Hocine allah yarahmou, de sa danse.
- Je me souviens des textes de mon cahier de chansons, de cette poésie mise en musique, aujourd'hui laissée à l'abandon.
- Je me souviens de cette anthologie de la poésie classique.

Jijelinfo Med Souilah

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.