La société civile associée à la gestion publique

Une nouvelle approche participative pour faire impliquer les citoyens dans l’élaboration et la gestion de projets d’utilité publique a été initiée par les autorités de la wilaya de Jijel.

La démarche entreprise est axée sur la réflexion autour de l’approche participative dans la gestion des affaires publiques, lancée à la faveur des instructions visant à  l’instauration des fondements d’une démocratie participative, fait-t-on savoir auprès des responsables de la wilaya. C’est dans ce cadre qu’une rencontre présidée jeudi dernier, par le wali, Ali Bedrici, qui a regroupé les chefs de daïras, les directeurs d’exécutif et les présidents d’APC, a débattu des modalités d’information et d’implications des citoyens dans la réalisation des programmes de développement.

L’ordre du jour de cette rencontre a eu pour point central d’informer les citoyens de tous les projets inscrits au profit de la wilaya pour les faire impliquer dans leur réalisation. Par ailleurs, la société civile est appelée à être associée à toute consultation visant à situer les priorités du programme de développement.

Dans une première étape, cette approche impliquera les présidents d’APC, les chefs de daïras et les membres de l’exécutif de wilaya pour ensuite s’élargir aux représentants de la société civile. Pour la concrétisation de cette approche, trois ateliers de réflexion, chargés de proposer une nouvelle gestion des programmes de développement, de l’évaluation du rôle des élus locaux et l’amélioration des relations avec la société civile, ont été installés par le wali.
 

A. S.