Connexion

Nous avons 544 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

La honte la hchouma

Z L’aide humanitaire européenne aux réfugiés sahraouis de Tindouf détournée par les Algériens IMPRIMER Actualité - le 22 janvier 2015 à 18 h 12 min - Riyad Hamadi. C’est un rapport d’une extrême gravité qui discrédite de manière sérieuse l’Algérie. Il montre aussi l’ampleur de la corruption et des détournements qui n’épargnent aucun domaine. Une partie importante de l’aide humanitaire accordée par l’Union européenne (UE) aux réfugiés sahraouis des camps de Tindouf est détournée de façon organisée depuis des années, selon un rapport  de l’Office anti-fraude (OLAF) révélé, ce jeudi 22 janvier, par l’agence l’AFP. Le rapport porte de lourdes accusations et cite les noms des personnes soupçonnées d’être les organisateurs de ces détournements, qui commencent dans  le port d’Oran où est opéré le tri entre « ce qui doit arriver et ce qui peut être détourné », selon l’AFP. Le rapport stipule que des aliments de bonne qualité destinés aux réfugiés, comme du blé canadien, « sont remplacés par leur équivalent de qualité moindre pour être revendus », et que « les produits d’élevage de volailles financé par l’aide internationale sont vendus et non donnés aux réfugiés ». Le rapport a été rédigé en 2007, selon la même source. Mais l’Union européenne n’a pas suspendu son aide estimée à 10 millions d’euros par an.  

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.