La commune d’Emir Abdelkader mise sur le développement agricole.

139604668 4802577273116868 5644905409653197805 n
Bonjour. Il ya de cela une année, avec un effectif de 2.546 vaches laitières et 123 éleveurs, selon des données de la chambre d’Agriculture de la wilaya de Jijel, la commune d’Emir Abdelkader, située à une quinzaine de km du chef-lieu de wilaya, affiche ouvertement sa vocation agricole et de bassin laitier de la région dont elle mise sur son développement et sa promotion.
Localité à caractère rural, cette commune de 50,52 km2 et qui abrite 39.000 âmes réparties sur plusieurs centres de vie de petite et moyenne taille, brille aussi par d’autres activités en relation avec l’agriculture.
La question qui se pose: Comment préserver ces richesses et arrêter l'avancement du béton ?
Il faut le dire et crier ci-haut: L'agriculture est menacée, notre alimentation aussi...
A mon avis, trois points essentiels:
En premier point: Le bétonnage des terres fertiles.
Deuxième point: La non utilisation et héritage des terres, laissées à l'abandon...
Troisième point: Mauvaise gestion et non disponibilité d'une main d'œuvre qualifiée.
Notre sol en tant que ressource naturelle indispensable, risque-t-il de disparaître ?
Et, l'exemple du massacre des terres de Djimar, nous laisse perplexe...
Ces terrains agricoles les plus fertiles, situés notamment sur les plaines de la bande côtière de la wilaya de Jijel, aux environs de la commune d'El-Kennar et Chekfa, dans la localité de Djimar, sont depuis quelques années exposés à une agression qui ne se limite pas à l’offensive effrénée du béton... Bonne journée à toutes et à tous.
 
للخروج من هذه الازمة الاقتصادية، لازم تضافر جهود السلطات العليا للبلاد في سبيل تعزيز دعائم تطوير القطاع الفلاحي و تنميته...

 139564025 4802577269783535 2774500352613678715 n