Connexion

Nous avons 660 guests et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

ZONE INDUSTRIELLE DE BELLARA (JIJEL). La centrale électrique entre en phase de production

d la centrale electrique entre en phase de production def22

Cette centrale viendra renforcer les besoins énergétiques du pays via le réseau national interconnecté, et l’énergie qui y sera produite sera injectée dans ce réseau.

En chantier depuis 2013, la centrale électrique de Bellara, à El-Milia, dans la wilaya de Jijel, est entrée en phase de production de l’électricité, selon la Compagnie de l’engineering de l’électricité et du gaz (CEEG), filiale du groupe Sonelgaz et maître d’ouvrage du projet. 

Avec un taux d’avancement des travaux qui est de l’ordre de 96,76%, cette installation est mise en service, selon les informations fournies. Quant à sa réception définitive, elle s’effectuera, selon les mêmes informations, “conformément aux clauses contractuelles”.

Ces clauses stipulent que cette réception “sera déclarée après l’expiration du délai de garantie qui est de deux ans  après la mise en service de la centrale”. Cette centrale est notamment prévue pour renforcer les besoins énergétiques du pays via le réseau national interconnecté. L’énergie produite dans cette installation sera injectée dans ce réseau.

D’une capacité de 1 400 mégawatts, cette installation figure dans un programme lancé en 2013 pour la réalisation de six autres centrales, pour un total de 8 000 mégawatts, implantées à travers plusieurs wilayas du pays, pour répondre aux besoins énergétiques. Pour rappel, ce programme consiste en la réalisation de centrales électriques en cycle combiné au gaz naturel et composées de turbines à gaz et de turbines à vapeur.

Les travaux de réalisation de la centrale électrique de Bellara ont été confiés à un groupement d’entreprises sud-coréennes et à Inerga pour les travaux de génie civil des power-blocs pour un coût global de 1,5 milliard de dollars. Après des retards intervenus dans la réalisation des travaux de génie civile, cette installation industrielle d’envergure est arrivée à sa phase de production, ce qui lui permet de renforcer la production électrique nationale, selon les projections prévues.

Sur le site industriel de Bellara, elle est la deuxième installation industrielle à entrer en phase de production après le complexe sidérurgique du groupe algéro-qatari AQS (Algerian Qatari Steel), qui produit de l’acier. Ce complexe est prévu pour être alimenté en énergie électrique selon la puissance demandée via le réseau national électrique interconnecté, selon les données de la compagnie de l’engineering d’électricité et du gaz. Pour rappel, la centrale électrique de Bellara, qui fait partie d’un des plus grands projets structurants dont a bénéficié la wilaya de Jijel, générera quelque 300 postes d’emploi à sa phase de réception définitive.

Au lancement de ses travaux de réalisation en octobre 2013, elle a été le premier grand projet industriel de la zone de Bellara, implanté sur un site de 532 ha, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Jijel. Avec le complexe sidérurgique, elle complétera les installations industrielles de cette zone, qui a permis de créer des opportunités d’emploi à des milliers de personnes dans une région longtemps livrée aux affres du chômage.


Amor Z. liberté

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.