Connexion

Nous avons 500 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

RADIO JIJEL PORTE LES APPELS. Détresse sur les ondes

d detresse sur les ondes f37bc

Chaque samedi, l’auditeur est saisi par l’émotion face aux âmes en détresse qui n’ont plus que l’antenne de la radio pour espérer trouver de l’aide.

Confrontés à une situation sociale précaire, des citoyens sont de plus en plus nombreux à solliciter les ondes de Radio Jijel pour lancer des appels de détresse dans l’espoir que des bienfaiteurs leur viennent à l’aide. 

“Ahl El-Khir” est l’émission phare de cette radio, qui leur permet de faire cas de leur détresse. Diffusée chaque samedi de 11h à 12h, elle a d’ailleurs permis de sauver plus d’un de ses difficultés sociales pour se soigner ou reconstruire son logement.

 

Des bienfaiteurs, et ils sont nombreux, n’hésitent pas à intervenir en faisant don d’argent ou d’autres aides pour prêter assistance à ces âmes en détresse. Face à la grande audience qu’elle trouve auprès des auditeurs, notamment ceux au statut social précaire, mais aussi auprès des âmes charitables, cette émission fait désormais office de trait d’union entre les deux parties. Mais avant, les animateurs de cette émission se chargent d’aller s’enquérir de la situation de ceux qui veulent lancer des appels sur les lieux.

Une sorte d’enquête sociale pour vérifier la situation du concerné. C’est à partir de là que l’antenne est ouverte à ce dernier pour faire part de ses difficultés. Les malades, notamment les personnes atteintes de cancer, sont les plus nombreux à venir frapper à la porte de cette émission. Chaque samedi, l’auditeur est saisi par l’émotion face à ces âmes en détresse, qui n’ont plus que l’antenne de la radio pour espérer trouver de l’aide. Dans certaines situations, les services de la direction sociale et de la solidarité sont saisis par tenter de les associer à trouver de l’assistance à ces personnes. Mais la solution vient le plus souvent de ces âmes qui se présentent à l’émission pour faire don de ce qu’elles peuvent.

Les dons se poursuivent même après l’émission, et le cas des personnes en détresse est suivi jusqu’à ce qu’elles rassemblent les montants requis. La dernière en date de ces personnes en détresse est cette femme, Besma, que les appels lancés lui ont permis de rassembler 400 millions de centimes pour des soins en Turquie. Sauf que ces soins risquent d’être hypothéqués par la fermeture de l’espace aérien à cause de la pandémie de coronavirus. Au-delà de cet aléa, ce sont les appels pour des soins à l’étranger qui se multiplient. 

Certains, et ils sont également nombreux, sollicitent de l’aide pour des soins dans le secteur privé en Algérie. Les familles de handicapés ne sont pas en reste dans ces appels de détresse, qui répercutent sur les ondes ces drames sociaux. Et dire que certains demandent même des aides alimentaires face à leurs difficultés pour subvenir à leurs besoins les plus élémentaires. 
D’autres sollicitent un soutien financier pour la reconstruction d’un logis précaire. Et c’est ainsi que les programmes de cette émission sont meublés des gémissements de ces âmes qui n’ont plus que d’autres âmes pour les délivrer de leur détresse.

Amor Z. 

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.