Pillage de sable: Plusieurs affaires traitées à Jijel

Quelque 6757,85 m3 de sable de mer extraits illégalement des plages de la wilaya de Jijel ont été saisis au cours de l’année 2014.

Lors d’un point de presse consacré au bilan de l’exercice écoulé, le  lieutenant-colonel Achour Hamel, chef d’état-major du groupement de la Gendarmerie nationale, a révélé que  71 affaires relatives au pillage de sable de mer ont été traitées dans la wilaya, entraînant la présentation de 27 mis en cause devant la justice. Ces opérations se sont également soldées par la mise en fourrière de 75 camions de divers tonnages ayant servi au transport de ce matériau, a-t-il  expliqué. Le bilan présenté fait ressortir une hausse de plus de 45% des affaires liées à l’extraction illicite de sable de mer, un matériau très demandé par les entreprises de construction. La partie orientale de la côte jijelienne, comprise entre le chef-lieu  de wilaya et la localité de Sidi Abdelaziz, demeure le terrain de prédilection  des «barons» du sable, a souligné le lieutenant-colonel Hamel.

  Cet officier a également indiqué, à ce propos, que la Gendarmerie nationale  «entend consolider sa présence sur le terrain pour combattre, de jour comme  de nuit, les prédateurs de l’environnement, notamment les pilleurs de sable  dont l’extraction constitue une sérieuse menace pour l’écosystème et les habitations  riveraines».  Les contrebandiers se servent généralement de téléphones portables pour s’assurer du mouvement des unités de la gendarmerie.          

elwatan.com