ILS ATTENDENT LEURS LOGEMENTS DEPUIS 11 MOIS: Les bénéficiaires réclament la remise des clés

La colère et l’indignation ont fini par prévaloir sur la patience chez les 200 bénéficiaires de logements sociaux d’El Aouana à 21 kilomètres à l’ouest de Jijel , qui vivent, depuis onze  mois, dans l’attente de la remise des clefs. Estimant que la coupe était pleine, ils ont décide de passer a l’action. C’est, ainsi, qu’ils se sont rassembles, hier, devant le siège de l’OPGI de Jijel, remplissant furieusement l’espace du slogan : «nous voulons voir le Directeur», le logement social est devenu, au fil des ans, un véritable casse-tête pour les autorités locales qui n’arrivent pas, en raisons des difficultés rencontrées sur le terrain, a le gérer. Ou la réception définitive des lots de logements distribues tarde à voir le jour. En effet, les bénéficiaires des 200-logements situés non loin du chef-lieu communal attendent depuis presque une année les clefs de leurs logements, “nous avons été retenus sur la liste affichée au niveau de la daïra  d’El Aouana ,

depuis presque une année, hélas, nous sommes toujours loin de voir le bout du chemin”, déplore un des bénéficiaires rencontré hier devant le siège de la direction l’OPGI de Jijel qui s’interroge sur le fait que “les travaux de réhabilitation sont en cours depuis le mois de mai 2014, comment peut-on réceptionner un projet (logement locatif à caractère social), sans assainissement, c’est paradoxal”, indique notre interlocuteur qui pense d’ailleurs qu’il y a urgence » et d’ajouter « normalement, nous devions intégrer nos logements en mai dernier, et nous voilà, 11 mois plus tard, toujours sans les clefs. J’espère que cela ne va pas encore trainer encore», s’est plaint un père de famille  » nous avons constate un nombre important de citoyens qui sont venus se plaindre de ce retard anormalement long. «C’est la septième fois que nous sommes ici devant la direction de l’OPGI, mais le directeur refuse de nous recevoir, c’est l’un de ses adjoints qui nous reçoit, par contre le wali nous a reçu le mois de novembre dernier  et il a donné instruction au directeur pour nous remettre les clés mais ce dernier n’a rien fait à ce jour » conclut un bénéficiaire en colère. Nous avons essayé de rencontrer le directeur hier aux environs de 11 heures  pour avoir des éclaircissements et entendre les deux partis sur ce sujet mais le standartsite nous a informé que le directeur est occupé.odejjijel.org

L’Est Républicain 05/05/2015 Par  M.Bouchama