Ligne autoroutière El Eulma-Jijel: Les habitants d’Ouled Maîza refusent le nouveau tracé

Les habitants du village d’Ouled Maiza relevant de la commune de Dehamcha au nord-est de Sétif, ont affiché leur refus du nouveau tracé de la pénétrante de  l’autoroute El Eulma-Jijel. Selon les mécontents, le nouveau tracé  menacerait le cimetière du village. En effet, les villageois sont montés au créneau pour  dénoncer le changement du tracé de ce projet pour contourner une école primaire et des maisons. “Notre opposition est catégorique à ce nouveau tracé, qui ‘menace’  le cimetière dans lequel sont enterrés nos proches et  parents. Nous devons respecter ces morts et protéger ces lieux. Nous sommes déterminés à aller jusqu'au bout de notre contestation”, dira l’un des habitants en colère. Par ailleurs, des villages, à l’instar de Anser, Chougui et Laaraba, traversés par la future ligne autoroutière ont adhéré au collectif qui a vu le jour le week-end dernier, à l'initiative des habitants d’Ouled Maïza pour réclamer le changement du tracé de façon à ne pas toucher leurs habitations.

 

 “Nous ne voulons pas que nos habitations soient touchées par ce projet car il y a une possibilité de changer ce tracé”, renchérissent plusieurs  habitants des villages précités. Il faut rappeler que les villageois ont été informés, depuis quelque mois, par les responsables de l’hôtel de ville, du plan retenu pour le passage de la ligne avant d’être changée ces derniers jours. Selon Kamel Maout, adjoint au maire de Dehamcha, pas moins de 92 habitations seront touchées lors du passage de la nouvelle  autoroute et les expropriés seront indemnisés. Selon des informations en notre possession, une pétition a été envoyée par les habitants aux différents responsables pour trouver une solution à ce problème qui risque de compromettre  le projet.

A.L. liberté