Connexion

Nous avons 483 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

La tristesse du figuier...

Les anciennes constructions de la ville de Jijel, s'effondrent, et avec elles c'est tout un mode architectural et une culture qui disparaissent. Ces maisons, modèles d'ingéniosité et de goût, font partie des vestiges matériels du passé, devenues avec le temps qui passe, trop modestes, voire déjà en décrépitude.

A travers cette image de notre ami, Noureddine Kiniouar, située rue Didouche Mourad, une ancienne habitation, un précieux vestige, qui sera bientôt plus qu'un souvenir... Un arbre est né au premier étage, donnant encore de l'espoir, avec ce joli tableau, que nous avons surnommé: La tristesse du figuier...

Les jours de calme, le figuier était une caravelle de jade pétrifiée, qui se balançait imperceptiblement, attachée à un mur noir qu'éclaboussait de vert la marée du printemps.

 

Lire mon destin dans les lignes d'une feuille de figuier ! Je te promets des luttes et un grand combat solitaire contre un être sans corps. Je te promets une course de taureaux et une blessure et une ovation. Je te promets le choeur des amis, la chute du tyran et l'écroulement de l'horizon. Je te promets l'exil et le désert, la soif et la foudre qui coupe en deux le rocher: je te promets le jet d'eau.

 

 

Photo: Noureddine Kiniouar

Petit poème: Liberté sur parole: Octavio

Commentaires   

MedSouilah
# MedSouilah 08-05-2015 21:33
Même le kiosque de Da Messaoud allah yarahmou, semble fermé ? !
Dommage !
igilgilli
# igilgilli 08-05-2015 17:19
Malheureusement la vieille ville se meurt et tombe en ruine, la raison de cette tragédie est bien connue, les héritiers de ces belles demeures sont souvent dans l’incapacité de s’entendre sur une solution équitable pour tout le monde, d’autres ne possédant pas de titre de propriété préfèrent baisser les bras devant les complications administratives insurmontables.
MedSouilah
# MedSouilah 08-05-2015 08:25
Un peu plus loin de la ville: Le même décors très triste !


Chevalier
# Chevalier 08-05-2015 07:33
Aujourd'hui le figuier frappe à ma porte et m'invite : dois-je saisir la hache ou entrer dans la danse ?

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.