OMIKRON A JIJEL

téléchargement

Cette pandémie a son côté positif. Grâce à elle, les plus éclairés ont compris la valeur du contact humain, les moins soucieux d'autrui ne le sentent pas ainsi, ils continuent à festoyer et à se serrer les uns les autres, parfois égoïstes, parfois fatalistes. Ceux là ne peuvent se réveiller que dans la douleur, alors, leurs petits cerveaux embués se fabriquent des raisons à la disparition de leurs proches: elle était vieille, il était malade, ce n'était pas le corona...

Cette pandémie a également permis à quelques uns de connaître quelques lettres de l'alphabet grec. La prochaine lettre sera OMIKRON. Bientôt tout le monde en parlera à Jijel.

 

IGEL