Béjaia: On terrorise encore dans nos écoles.

Après cette triste histoire de Jijel, voici une autre chez nos amis de Béjaia. Une enseignante déshabille son élève et met un masque d’un âne sur son visage en plein classe ! Le père d’Ossama a déposé une plainte contre une enseignante de l’école primaire «Azzoug» de la ville de Bgayet, pour humiliation de son fils de 7 ans, après l’avoir déshabillé devant ses collègues, pire encore, l’instructrice a mis un masque d’un âne sur le visage d’Ossama.

Les faits qui reviennent au mois d’octobre, ont été raconté par Ossama aux soins de la rédaction d’Echourouk. L’instructrice qui savait que son élève souffrait des crises d’épilepsie, l’amenait à une autre classe où y a une autre enseignante complice, le déshabille et met un masque d’un âne sur son visage sous le regards et les rires de ses collègues. Cette brimade extravagante a laissé chez Ossama un déséquilibre psychologique profond selon sa famille, qui lui a changé l’école en suivant les conseils de son médecins. Malgré la gravité de cet acte, la direction de l’éducation de Bgayet n’a pas vu opportun de prendre des mesures disciplinaires après la demande faite par les parents de l’enfant agressé ce qui les a poussé à s’orienter vers la justice. Répondant à la question du correspondant d’Echourouk, Ossama ne veut qu’à revenir à son ancienne école et que les deux enseignantes partent.

Nous avons déjà dénoncé cet acte abominable et indigne de l’éducation national, mais l'enseignante en question continue d'exercer, alors dites moi quel avenir pour nos enfants, sont ils en sécurité ? 

jijel.info avec Adic de Béjaia