APC d’El Milia : Ouverture d’une instruction judiciaire

Après la finalisation de l’enquête préliminaire, ouverte par le parquet de la ville d’El Milia sur  la gestion de l’APC, le juge d’instruction du tribunal d de Taher s’est saisi du dossier qui lui a été transmis par la cour de Jijel pour instruire cette affaire.   Dans la ville d’El Milia, la chronique locale est depuis quelques jours meublée par des discussions autour de cette affaire qui fait couler beaucoup d’encre bien avant qu’elle ne livre tous ses secrets.  En tous cas, le P/APC, un de ses vices présidents et trois membres élus, ainsi que cinq fonctionnaires de l’instance communale et huit commerçants ont été convoqués par le juge d’instruction du tribunal de Taher pour enquête. Ces derniers ont commencé à être auditionnés le 25 du mois en cours à raison de quatre  accusés par audience. Les mis en cause sont poursuivis pour dilapidation de deniers publics, passation de marché non conforme à la réglementation et mauvaise administration dans la gestion des affaires publiques.

Rappelons que cette affaire a eu pour genèse une enquête qui a été ouverte par les services de la wilaya sur la gestion de l’APC de la ville d’El Milia, et à l’issue de laquelle un volumineux dossier a été transmis à la cour de Jijel. Par ailleurs, il à souligner que depuis l’éclatement de cette affaire, l’on s’attend à une intervention du wali dans le cadre des prérogatives que lui confère la loi pour ouvrir la voie à la désignation de nouveaux responsables à l’APC.

Adam S.