Connexion

Nous avons 320 guests et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Consommation/ Vers la fin du lait subventionné

Le PDG du groupe étatique Giplait, Mouloud Harim, a indiqué, aujourd’hui, que les unités qu’il dirige vont commercialiser du lait pasteurisé de vache, dans un emballage en carton, avant le mois de Ramadhan. Ceci constitue un premier pas vers la fin des subventions sur le lait.

La capacité de production de ce nouveau produit sera de 300 000 litres par jour, a affirmé M. Harim. Il a tenu à préciser que ces deux laits ne seront pas subventionnés. Ils seront vendus, en fonction de la demande, entre 55 et 60 dinars... 

حليب الاكياس ابتداءا من مارس سيصبح في علب كرتون و سعره سيصبح 60 دج
من 25 دج الى 60 دج يعني سعر العلبة وحدها 35 دج

Parallèlement, Giplait continuera de produire du lait pasteurisé conditionné en sachet. Mais il est clair que les quantités qui sortiront des unités du groupe, qui détient plus de 50% des parts du marché, seront moins importantes que par le passé puisque avec l’introduction de ces 300 000 litres par jour -environ la moitié de ce qui est produit actuellement par Giplait en lait en sachet-, il sera nécessaire de retirer des quantités de lait en sachet du marché.

Il faut noter, à cet effet, que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal avait indiqué, il y a quelques mois, que pour des raisons de santé essentiellement, l’Etat va remplacer l’emballage en sachet du lait par le carton, chose qui entraînera inéluctable un renchérissement. Un surcoût que les autorités ne veulent apparemment pas prendre en charge. L’exécutif a finalement opté pour une politique de remplacement graduelle. Mais à terme, il devient de plus en plus clair que l’Etat veut lever les subventions sur le lait.

Elyas Nour... Consommation/ Vers la fin du lait subventionné

Commentaires   

saladin
# saladin 09-02-2017 11:30
Il n’y a pas mieux que la vérité des prix pour éviter tout gaspillage.
Cependant, il faut dire aussi, qu’il n’ y a pas mieux que la JUSTICE sociale, pour une société qui cherche la dignité pour tous.
Cela a été dit et redit, qu’au lieu de la subvention des prix, des produits de première nécessité, il est préférable que cet argent aille à ceux qui sont de droit.
Pas facile de l’appliquer, mais s’il y a la bonne foi, de la part des décideurs, il est certain qu’on peut y arriver.

Le premier ministre finlandais Juha Sipilä est allé un peu plus loin !
Il souhaite attribuer un revenu minimum, à tous les finlandais, sans que pour cela, ils fournissent le moindre effort!
C’est sa vision pour éviter toutes les tracasseries bureaucratiques, dans l’attribution de l’aide sociale.
Bien sur, pour les finlandais cela ne veut nullement dire, de s’abstenir du travail, bien le contraire... :-)
christine hamad
# christine hamad 09-02-2017 18:32
Salut, il va quelques années j'ai déjà parlé entre amis a propos de ce sujet.....un salaire garanti pour chaque citoyen algerian a l'âge de maturité.
On m'a dit que si on fait un chose pareil, l'Algérie va tomber dans un grand trou noir et ne plus sortir??? J'ai demande, mais pourquoi??? Ca baisse la criminalité des hommes et femmes, ils pouvaient livre décemment, avec dis on environ 35 000 dinars garanti et en plus le salaire pour les gens qui travaillent, ca va n'est pas?? On a pas beaucoup aimé cet idée. Peur du grand trou noir?!!
Mais j'ai une solution a proposé : on va importer un ministre de finance de la Finlande, ou peut-être le prochain président de la république vient du Suède !!
J'espère seulement vous ne tomberez pas dans un grand trou noir après ! :D :lol:
saladin
# saladin 10-02-2017 11:07
Bonjour Christine Hamad,

Je ne suis pas de ceux qui pensent que si jamais l’Algérie applique ton idée, on ira dans un trou noir ! :-)

Bien au contraire, chaque algérien(ne) , se sentira mieux dans sa peau et ne pensera pas qu’il a été laissé sur le carreau.
Par conséquent il fera tout for a better ALGERIA. :-)

Bon, ça c’est l’idéal , mais on sait que les exceptions ( ceux qui veulent vivre au moindre effort) existent et existeront.
On sait cependant que l’exception ne fait pas la règle.

Je pense que pour concrétiser la JUSTICE sociale, en ALGERIE, on n’a pas besoin d’importer des finlandais ou des suédois, pour le faire.
Il suffit de s’inspirer des martyrs.
Ils ont sacrifié leur vie, pour que les autres puissent vivre dans la liberté.

A méditer profondément...
christine hamad
# christine hamad 10-02-2017 14:44
Oh, thank you, donc vous aussi croyez a cet idée!
Vous avez raison, on doit pas importer les cadres et les personnes qualifies, il existent beaucoup en Algérie, en chômage, la plupart de temps.
Mais les politiques doivent prendre les décisions pour mettre la justice social comme priorité dans le pays, j'ai partout l'impression que la classe dirigeante n'a aucun idée du problèmes du peuple, par exemple: retrait minimum - même pas suffisante pour vivre un semaine avec la famille, Salaire de chômage inexistante, aide sociale a 3000dinars le moi?????
Heureusement les glorieux martyrs ne voient pas ca, ils sortirent des leurs tombe, - se sacrifié pour ca - ???
Les responsables politiques doivent méditer !!
saladin
# saladin 10-02-2017 18:54
Citation en provenance du commentaire précédent de christine hamad :


Les responsables politiques doivent méditer !!


Hélas, Christine Hamad !

Tout porte à croire qu’on est encore loin, de cette prise de conscience, de la part des décideurs.

Parfois c’est à se demander s’ils vivent dans la même planète que nous ?
Comment peuvent-ils se convaincre qu’un travailleur, père de famille et qui ne touche que le SNMG, peut joindre les deux bouts, en payant toutes les charges ( loyer, électricité-gaz , eau et téléphone), habillement, alimentation, soins, etc.?!!!
Quoi dire alors, de ceux qui n’ont aucun revenu ou qui ont cette pension insignifiante?

N’a pas tort celui qui a dit :

"Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir !"

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.