Connexion

Nous avons 777 guests et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

BAISSE DE LA PRODUCTION OLÉICOLE À JIJEL. Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes

d des campagnes de vulgarisation pour ameliorer les recoltes f6886
La direction des services agricoles a confirmé la baisse prévue du rendement oléicole pour la campagne en cours, l’imputant à de multiples facteurs naturels dont les incendies et la sécheresse, mais aussi au vieillissement des oliviers et aux méthodes rudimentaires caractérisant la récolte. Pour remédier à cette baisse, la directrice des services agricoles, Fadila Akli, a fait part d’un programme de vulgarisation visant à accompagner les paysans dans la récolte des olives.
d des campagnes de vulgarisation pour ameliorer les recoltes f6886
 En dépit de l’arrêt de ce programme par le contexte sanitaire exceptionnel dû à la pandémie de coronavirus, des initiatives sont cependant en cours pour approcher les paysans, à l’effet de les aider à adopter de nouvelles méthodes plus modernes en matière de récolte. “L’amélioration du rendement oléicole passe par une prise de conscience de la part des fellahs quant à la nécessité de l’adoption de ces méthodes en les incitant à abandonner notamment la cueillette traditionnelle des olives, qui se fait en secouant à l’aide d’un long bâton les branches”, estime cette responsable. Sans parler de l’entretien des oliviers, encore absent dans les traditions locales, note-t-elle, alors que l’olivier “a besoin d’irrigation et d’entretien que les mœurs locales de l’oléiculture négligent”, explique Mme Akli.
La campagne de vulgarisation lancée compte, entre autres, des conseils prodigués aux fellahs, afin de les initier non seulement aux moyens de récolte, mais aussi au stockage des olives, souvent abandonnées dans des sacs durant plusieurs jours avant leur trituration. Ces conseils insistent, précise la DSA, sur “la réduction de la durée du stockage des graines d’olives, qui ne doit pas dépasser les 48 h et doit se faire dans des caisses en plastique”. En plus des émissions diffusées sur la radio régionale de Jijel à l’adresse des agriculteurs, des séances de proximité sont initiées pour aller à la rencontre de ces derniers dans les huileries.
Par ailleurs, un autre programme visant à renouveler les espaces incendiés est lancé pour remédier à la baisse constatée. S’appuyant sur le développement de l’olivier, ce programme vise l’investissement dans les zones touchées par les incendies, prévoyant l’acquisition de plants d’oliviers au profit des habitants des localités sinistrées. Il y a lieu de rappeler que les espaces couverts par les vergers de l’olivier en phase de production sont estimés, selon les données de la DSA, à 18 281 ha, totalisant 22 380 918 oliviers pour un rendement prévu de 14 quintaux par hectare. L’année passée, ce rendement était de 38 quintaux par hectare, selon les mêmes données.
Amor Z.  

 

Commentaires   

Igel
# Igel 29-11-2020 17:12
Et où peut-on voir ce programme?

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.