Connexion

Nous avons 229 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

LA PRODUCTION DE L’HUILE D’OLIVE EN BAISSE À JIJEL. Des spécialistes au chevet de la filière oléicole

La production oléicole à Jijel a brutalement chuté cette année en atteignant à peine 5 millions de litres, contre 13 millions de litres en 2020.

d des specialistes au chevet de la filiere oleicole ee49a

En butte à des difficultés qui ont réduit de plus de la moitié son rendement cette saison par rapport à celle de l’année passée, un panel d’experts et de spécialistes a planché, lors d’une journée d’étude organisée par la direction des services agricoles et la Chambre d’agriculture, mercredi 10 mars à Jijel, sur la situation de la filière oléicole. 

Mieux, les experts ont proposé des remèdes à même de contribuer à l’amélioration de la production. Il faut dire que la production oléicole à Jijel a chuté cette année en atteignant à peine les 5 millions de litres, contre 13 millions de litres en 2020. Une baisse qui, semble-t-il, n’a pas laissé de marbre les services agricoles, qui ont décidé de prendre les choses en main dans l’espoir d’inverser cette tendance baissière.

 

Des spécialistes ont ainsi répondu à l’appel et ont présenté des communications portant sur les conditions de la récolte des olives jusqu’à leur trituration, en passant par leurs conditions de transport et de stockage.

Tous ont unanimement mis en cause les facteurs encore rudimentaires dans lesquelles se fait la récolte. C’est à partir de là que des conseils ont été fournis aux producteurs en leur conseillant d’adopter des méthodes plus modernes répondant aux exigences d’une meilleure production.

À l’issue des travaux de cette journée, les recommandations retenues ont porté sur les techniques à utiliser lors des prochaines récoltes pour améliorer le rendement et la qualité du produit. Ainsi, on a insisté sur l’utilisation des caisses en plastique pour le stockage des grains d’olive pour qu’ils ne pourrissent pas.

Cette méthode passe par l’abandon de l’utilisation des sacs en plastique, mise en cause dans la teneur élevée en acide de l’huile d’olive produite. Il est également question d’assurer une meilleure communication pour initier les producteurs à ces méthodes lors des séances d’orientation et de sensibilisation dans la filière oléicole.

L’intensification de ces séances est également recommandée pour faire parvenir ces techniques jusqu’au point le plus éloigné de la wilaya de Jijel, comme l’ont si bien conseillé les intervenants dans les travaux de cette journée. A également été recommandée l’intervention du monde scientifique dans la production oléicole par le biais de l’orientation des étudiants dans la recherche dans ce domaine.

L’implication des différents dispositifs de soutien dans cette filière, tels l’Ansej, l’Angem et la Cnac, figure également parmi les recommandations retenues. Enfin, l’accompagnement de la femme rurale dans cette activité reste, selon les spécialistes, un facteur déterminant dans l’amélioration de la production de par sa participation active dans les différentes étapes de la récolte des olives.

Dans les contrées rurales, la femme participe encore et activement dans la cueillette des olives dans les différentes localités de la wilaya de Jijel. À coup sûr, cette rencontre a permis de faire le diagnostic d’une filière qui reste encore à promouvoir en lui ouvrant des perspectives nouvelles.

Amor Z.

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.