Connexion

Nous avons 543 invités et aucun membre en ligne

Charte d'utilisation du site jijel.info

17021306592910019 1

Prévisions Météo

Votre publicité ici !

Devenir annonceur sur ce site: Espace publicitaire compatible avec différents formats et à des tarifs très attractifs. حملة إعلانية تعني النجاح. لإعلاناتكم على بوابة الموقع اتصلوا بنا Ecrire à : contact@jijel.info

Retour sur une page d'histoire.

Le projet Bellara

 

 

 

 

Communiqué jijel.info

 

 

 

Aider jijel.info...! Nous vous remercions pour votre fidélité, pour la survie de cette petite fenêtre jijellienne.

Air Algérie : les passagers d’un vol Alger-Batna vivent un enfer

Encore un nouveau problème aussi incompréhensible que mal géré pour Air Algérie, bien décidée à ne rien faire qui puisse interrompre sa série noire, rapporte El Watan dans son édition d’aujourd’hui. Les passagers du vol Alger – Batna (AH 6038) de samedi dernier (31 janvier) ont en effet vécu un véritable enfer. Partis d’Alger à 11h, ils devaient atterrir à Batna une heure plus tard. A Batna, un vent de sable souffle et réduit la visibilité sur la piste. Le pilote tente tout de même d’atterrir, descend son appareil, se met en position d’approche… mais renonce au dernier moment et remet les gaz. Résultat : une belle panique pour les passagers. Un autre avion en provenance de Lyon avait atterri sans aucun problème à Batna dans les mêmes conditions quelques instants plus tôt. Cela aurait pu s’arrêter, mais non. Le pilote décida alors de revenir à Alger, le point de départ, mais à Alger les conditions météo ne sont pas bonnes non plus. Du coup, l’avion fait alors route vers… Oran. Là, l’appareil se pose enfin, mais les passagers, épuisés après trois heures d’errance dans les airs, n’en ont pas encore fini. A certains, Air Algérie propose de les transporter à Batna en bus (12 heures), à d’autres de les ramener à Alger…

en avion. Comprendra qui voudra. Enfin, ajoute le quotidien, des passagers auraient signalé que le fameux avion serait reparti d’Oran sans les passagers, donc, mais avec leurs bagages…

Inutile de rappeler les dizaines d’incidents, de problèmes, de scandales qui émaillent depuis des années la gestion d’Air Algérie. Un audit a été décidé et réalisé par le ministère des Transports. A ce jour, il n’en est rien ressorti et la direction de la compagnie nationale continue à sévir en toute impunité. Quand les autorités vont-elles se décider à agir ?

Vidéo d’illustration : grève brutale décidée par des pilotes d’Air Algérie (qui n’ont vraiment ni honte ni peur du ridicule) la semaine dernière qui a immobilisé des centaines de passagers.

chouf chouf

https://www.youtube.com/watch?v=vjGmUZOSUk8

Commentaires

fly1
# fly1 03-02-2015 21:36
Slt igilgili
Ce n'est pas au pilote après , de choisir l'aéroport de destination pour atterrissage , il est sous ordre de la tour.
C à alger qu 'on a décidé qu 'il atterrisse à oran !!!!
ema1
# ema1 03-02-2015 21:16
bien que j´ai beau critiqué cette campany d´air algerie á maintes reprises mais d´aprés l´article en question
je trouve la decision prise par ce pilote est sage ,ilne voulais pas risquer sa vie et celle des passagers á bord.en plus nos areoporst ne sont dotés des systemes d´aides d´atterissages performants
Certes l´avion en provenance de lyon a pu atterir sans probleme ,MAIS d´aprés l´article on dit bien : ....quelques instants plus tôt!!!
dans cet interval de temps on ne peut pas savoir si les conditions sont réelements les mémes ou non !!!visibilité plus reduite,vent n´est pas stable il ya des rafales plafond bas,....le type d´avion: avion leger avion à ailes basses...
si l´avion en provenance de lyon a marqué la difference ceci est du á une possibilités : le pilote a pu trouvé une solution geometrique grace á un systeme performant d´aides d´atterissage
fly1
# fly1 03-02-2015 20:31
Chi va piano va sano , c un pilote consciencieux , qui ne voulait pas prendre de risque , c la vie des autres qui est entre ces mains , façon d 'éviter des catastrophes.
le mal d'air algerie est dans un autre registre.
les passagers sont à oran , maitenant c à la compgnie de les gerer , le pilote a fait son boulot !.
Quant à l'indemnité de retard , elle n 'a pas lieu d'être , puisque le retard n 'est pas sur place ( terre) , lais en l'air.
un avion ce n ' est pas un tgv oo un bus qui fait du retard.
igilgilli
# igilgilli 03-02-2015 20:55
Citer :
Chi va piano va sano , c un pilote consciencieux.
Et pourquoi déposer à Oran des passagers qui voulaient rentrer chez eux à ….BATNA ! elle est où la logique ?
Puisque l’avion est arrivé jusqu’à Batna et n’a pu atterrir pour des raisons de sécurité (Météo), pourquoi ne pas les déposer alors à l’aéroport le plus proche , Constantine ou Sétif
Foughali
# Foughali 03-02-2015 14:44
Salut
Je pense que les reproches, comme les sanctions sont à adresser aux dirigeants incompétents et laxistes qui dirigent cette compagnie de la honte !
En effet, les pilotes, comme le reste du personnel d'air Algérie sont mal dirigés, voire pas dirigés .....
En occident, les voyageurs auraient été indemnisés pour le préjudice et le retard.
Je pense que le pilote n'a pris aucune initiative dans le plan de vol .....
igilgilli
# igilgilli 03-02-2015 16:50
Salut Foughali,
J'ironisais sur les mésaventures de notre chère compagnie nationale..Je sais qu’un pilote ne peut changer le plan de vol sans l’autorisation d’un contrôleur aérien..
Mais comment expliquer le choix d’une escale à Oran, si ce n’est l’improvisation et l’amateurisme dans la gestion de cette compagnie.
Foughali
# Foughali 03-02-2015 20:06
Citation en provenance du commentaire précédent de igilgilli :
Salut Foughali,
J'ironisais sur les mésaventures de notre chère compagnie nationale..Je sais qu’un pilote ne peut changer le plan de vol sans l’autorisation d’un contrôleur aérien..
Mais comment expliquer le choix d’une escale à Oran, si ce n’est l’improvisation et l’amateurisme dans la gestion de cette compagnie.

Salut igilgilli
Le pilote voulait juste faire un tour pour passer la nuit chez sa copine..,
On est toujours surpris et étonné par certaines décisions des cadres d'air couscous...,
Il faut voir l'amateurisme au départ d'Orly .,,,
C'est à pleurer de rire....,
igilgilli
# igilgilli 03-02-2015 10:38
Citer :
Le pilote décida alors de revenir à Alger, le point de départ, mais à Alger les conditions météo ne sont pas bonnes non plus. Du coup, l’avion fait alors route vers… Oran.
Le pilote ne peut etre qu'un Oranais qui voulait absolument rentrer chez lui en temps et en heure pour retrouver sa famille!
Il avait la possibilité de se dérouter sur l’aéroport de Constantine, le plus proche…

Vous devez vous ---« inscrire »---pour pouvoir poster un commentaire.